DSCN0298 400Lors de l’animation, Rose, Gérard et Léopold sont venus en classe nous expliquer comment ils vivaient au Congo à l’époque où celui-ci appartenait à la Belgique (1908-1960).

Ils nous ont expliqué qu’il n’y avait pas de télé ni de douche et qu’il n’y avait que de l’eau de la rivière dans laquelle ils se lavaient ou buvaient.

Le travail était pénible, ils travaillaient 24h/24h.

Les maisons des habitants ressemblaient à des cabanes.

Après avoir profité des ressources naturelles du Congo Belge (minerais, caoutchouc, cuivre, diamants), des ressources forestières (bois tropicaux), des sols et climats propices à une agriculture fertile (café, cacao), le roi Baudouin proclame le Congo indépendant en 1960.

cartes.htm txt carteCongo 200Nous avons comparé la carte du Congo (pendant les colonies) et une autre de

la RDC actuelle (République Démocratique du Congo).

Nous avons travaillé en groupes avec ces personnes pour réaliser un panneau. Nous avons déchiré dans des journaux des images violentes/non violentes ainsi que des mots.

C'était très chouette d'accueillir des personnes dans notre classe.

Odile et Céphas

 

 

 

DSCN0306 400

DSCF7816 400Un jour, deux personnes nous ont joué une pièce de théâtre à l'école pour nous sensibiliser à notre surconsommation.

Pour commencer, nous avons realisé 2 challenges. Nous avions le choix entre :

  • préparer une soupe avec des légumes de saison,
  • boire de l’eau pendant une semaine,
  • apporter des vêtements de seconde main,
  • organiser un petit déjeuner équilibré à l'école.

Nous avons choisi de boire de l’eau pendant une semaine et d'apporter des vêtements dans le magasin de seconde mains "ATOUTAGE" situé à Louvain-La-Neuve.

Ensuite, nous avons réalisé deux défis :

Le premier était de travailler en groupes, de rechercher des informations sur  internet, de résumer des articles sur les thèmes suivants :

  • le travail des enfants,
  • la surconsommation,
  • les magasins Oxfam,
  • les publicités,
  • le commerce équitable.

Les panneaux ont ensuite été présentés aux élèves du primaire.

Le deuxième défi était de réaliser un marque-page avec des mots-clefs et dessins sur les thèmes.

Pour conclure notre projet, nous avons passé une journée à Mons.

DSCN0522 400

Nous avons joué au magasin pour découvrir les matières premières et nous avons joué des jeux de rôles pour comprendre la maltraitance de certains producteurs de cacaoyers en Afrique. On a compris l'importance du commerce équitable.

C'était un très chouette projet !

DSCN0515 400

Réfléchissons avant d'acheter pour devenir des consommateurs responsables.

Théo, Matteo et Eliott

Chaque année, les élèves de 5e passent leur brevet PROVELO. Cette année, c’était notre tour...
Pour avoir son brevet, il faut appliquer les trois règles d’or qui sont :

P1140274 400

  1. prendre sa place
  2. montrer ses intentions
  3. bien regarder, bien écouter

 

1) Prendre sa place, c’est :

Ne pas rouler dans la rigole mais ne pas rouler au milieu de la route. C’est circulé plus ou moins à un mètre du bord.

2) Montrer ses intentions, c’est :

Prévenir les autres conducteurs de ce que l’on va faire, car il ne peuvent pas le deviner.

P1140339 400

3) Bien regarder, bien écouter, c’est :

Ne pas écouter de musique ou être au téléphone et bien regarder devant soi, à droite, à gauche et derrière.

Pour passer son brevet, il y a quelques épreuves théoriques (sur papier) :

  • connaitre les différents panneaux routiers ;
  • connaitre le bon comportement qu’il faut avoir sur la route ;

Il y a aussi deux épreuves pratiques (dans la cour de l’école et sur la route)

  • travailler l’agilité (dans la cour) ;
  • le parcours Provélo (rouler sur la route).

Pour préparer tout ça, nous avons travaillé nos vitesses sous la drache !:)
Et nous avons regardé deux fois une vidéo PROVELO !

P1140336 400

En conclusion, il y a beaucoup de mémorisation et de savoir-faire…
Il ne faut pas prendre ce brevet à la légère car il nous est très utile !

 

Amandine et Gabrielle

DSCN0553 400L’ENCBW est une école à Louvain-La-Neuve pour devenir instituteur/trice.

Nous sommes allés sur place pour passer une super matinée de jeux animés par des futurs instituteurs/trices.

A l’entrée, nous avons été accueillis par des étudiants déguisés. Pour monter les étages, il fallait résoudre des énigmes. Pour participer à un atelier, il fallait piocher un objet dans une boite.

 

Les plus chouettes ateliers étaient :

Les déguisements :

Au début, on a dû choisir des déguisements et des accessoires, puis faire de supers photos !

 

DSCN0562 400

DSCN0563 400

La relaxation :

Nous sommes entrés dans une petite cabane. La dame nous a raconté une histoire.
Elle nous a demandé de fermer les yeux. À plusieurs passages de l’histoire, elle mettait sa main sur notre main, notre ventre…

Tilly et Lilith

 

DSCN0580 400Les élèves de 5e année ainsi que ceux de 4e et de 6e ont participé aux voies de la liberté.

Cet événement a eu lieu le 5 mai 2014 à la place de l’Université à Louvain-La-Neuve.

Un mur de caisses en carton a été dressé. Après un spectacle de danses, des représentations poétiques et musicales, le mur a était détruit et nous l’avons tous franchi. C'était un moment très symbolique.

Avant de se rendre sur place, nous avons travaillé en classe sur le thème des murs. Chaque groupe a lu un article du JDE (Journal des enfants) du 2 octobre 2010 et l’a présenté aux autres dans le but de se rendre compte qu’il y a encore des murs dans le monde d'aujourd'hui. Que très souvent, les murs se forment à cause d'un manque de communication, d'incompréhension.

En conclusion, pour éviter de créer des murs "artificiels" entre nous, nous devons communiquer directement lors d'un conflit.

DSCN0585 400

Kamal et Achille

 

Quatre chouettes animations nous attendaient pendant les trois premiers jours de notre semaine !
Ça s’est passé comme ça…

Lundi 24 mars:

Infiniment petit

DSCN0404 400Nous sommes entrés dans la salle (que l’on a eu difficile à trouver) et là, on a vu un homme devant un tableau et énormément de microscopes.
On s’est assis en petits groupes de 4 et il nous a demandé d’observer de petits carrés de couleurs déposés sur notre table.
Nous les avons observés à l’œil nu, à la loupe et au microscope.
Cette animation était vraiment géniale !

 
 
 
 
Terre, Terrain, Territoire

DSCN0415400.jpgQuand on est entrés, c’était impressionnant de voir la carte de Namur et celle de la Namibie (Afrique) étalées sur le sol en grand. Les dimensions étaient d’environ 6 mètres sur 4 mètres.
On a dû réaliser des défis et pour les résoudre, on s’est aidé de ces cartes.
On s’est vraiment bien amusés !

 

 

 

 

 

Mardi 25 mars:

Du plan au solide

De la géométrie ? PFFF !  On n’a pas très envie d’y aller !
Mais quand vous y êtes, vous n’avez plus envie de faire demi-tour !
Nous avons replacé les bâtiments (des solides) au bons endroits sur le plan de l’architecte.
Nous avons découvert que l’on pouvait mesurer avec l’eau, le sable.
Nous avons calculé la capacité de 3 piscines en faisant déborder l’eau contenu dans chaque piscine.

C’était tout simplement COOL !

Mercredi 26 mars

Evolution sur terre

DSCN0429 400Une dame nous a parlé de l’évolution de la Terre.
C’était chouette car on a fabriqué une horloge du temps.
Nous avons appris beaucoup de choses sur la Terre.
Merci le Printemps des sciences et Noëlle !

Chloé et Gabriel

 

 

 

 

 

 

 

DSCN0247 400Tout au long de l'année, nous avons réalisé des expériences sur l'air et observé les réactions de mélanges de substances.

Exemples : la formation d'un volcan (bicarbonate de soude et vinaigre), la création de sel de bain (mélange d'eau avec du bicarbonate de soude, du gros sel, une eau de senteurs et du colorant), la formation du lait caillé (mélange de vinaigre et de lait), la production d'électricité (eau distillée, sel, bicarbonate de soude, vinaigre).

 

Voici une chouette expérience à tester chez vous :

« Comment rendre de l’argent propre ? »

Matériel :

-       3 verres

-       jus de citron

-       jus de pomme

-       lait

-       pièces de monnaie (centimes et euros)

Déroulement :

Nous avons dû tester tous les liquides afin de trouver lequel fonctionnait…

À vous de faire l’expérience pour connaitre la réponse !

Diégo et Benjamin

IMG 1011 400IMG 1012 400

Xperilab : la science qui te fait sortir le cerveau !

XperiLAB

Le 14 janvier 2014, la classe de Noëlle a été dans le camion Xperilab.

C’est quoi ?

Il s’agit d’un camion qui peut se déplier pour faire place à trois laboratoires scientifiques : orange, vert et bleu.

Il était stationné près du bois de Lauzelle , on était restés plus ou moins 2h30 à l’intérieur. Nous avions mis des tabliers de scientifiques.

Dans chaque labo, il y avait trois groupes d’élèves :

  • le labo orange : Mercator, Einstein et Da Vinci ;
  • le labo vert : Edison, Darwin et Bell ;
  • le bleu : Newton, Galileo et Marie-Curie.

Témoignage de Leeroÿ du labo vert :

DSCN0138 200DSCN0136200.jpg« J’ai observé une Daphnie, l’isolation d’une maison avec une caméra infrarouge, la vitesse d’une éolienne. À la fin, toute la classe était rassemblée pour observer la turbulence après le passage d’un poisson dans l’eau. »

Témoignage de Jérôme, du labo orange :

"On a branché des fiches bananes à une plaquette avec un avion, après on a mis des fiches photovoltaïques en-dessous d’une lampe, on a appuyé sur un bouton et l’hélice de l’avion s’est mise à tourner.
On a fait la même chose pour un haut-parleur qui faisait le bruit d’une guitare électrique et pour une calculatrice.
On a résolu des calculs compliqués. Ex : la racine carrée de 173030/8651 divisée par 20.
On a dû calculer combien de panneaux photovoltaïques on avait besoin pour faire rouler le camion."



Toutes nos manipulations valaient des points de réussite.

En sachant qu’il fallait 1000 points pour réussir, nous avions plus ou moins triplé ce score. Résultat final : 3225.

Leeroÿ et Jérôme

DSCN0207 200Cette année, les classes de 5e et de 6e primaire sont allées en janvier 2014 aux sciences amusantes à l’IPES à Wavre sur le thème des schtoumpfs. Nous avons fait beaucoup d’activités pour savoir si ces petits êtres sont réellement bleus.

Les garçons ont préféré disséquer des organes d’animaux (cœur, cerveau, estomac) où l’on pouvait mettre nos doigts dans des trous. Il y avait du sang et c'était gluant. Bon, épargnons les détails.

On a tous aimé l'atelier proposé par le schtroumpf à lunettes : remonter des montures, essayer différents verres,…

En une matinée, nous avons appris beaucoup de choses !

DSCN0190 400

Rayan et Oscar

 

Nous avons dû lire un livre avant l’animation qui se nommait « Mon ami Paco ».

L’histoire racontait qu’un petit garçon et sa famille étaient partis de leur pays car il y avait la guerre. Quand ils furent arrivés en Europe, Paco eut une amie qui s’appelait Claire. Paco vivait dans une usine abandonnée et avait un petit arrosoir que son père lui avait offert. Claire avait rencontré sa famille.

Un jour, Claire voulut lui rendre visite, mais l’usine était barricadée. Elle entra par un petit conduit d’aération. Elle ne vit personne mais trouva l’arrosoir. Elle le prit.

Paco fut emprisonné et sa famille aussi parce qu’ils n’avaient pas de papiers. Les élèves de la classe de Claire firent une manifestation pour libérer Paco.

Avec Marion, l’illustratrice du livre, on a réalisé des masques en pirogravure avec de l’encre noire. On a inventé des histoires à partir de photos d'enfants de nationalités différentes.

Noa et Malou

mon ami paco

 

Nous avons réalisé une expérience avec une pastille qui colorait la bouche !!!

Comment se brosser les dents ?

DSCN0388 400La personne qui est venue en classe est Aude, l'infirmière du PMS. Elle avait apporté une mâchoire géante et une énorme brosse à dents.
Trois élèves sont venus devant la classe pour montrer comment ils se brossaient les dents grâce à la mâchoire géante.
Elle nous a appris à bien se brosser les dents.

L'expérience

Nous avons réalisé une expérience avec une petite pastille rose. Cinq élèves l'avaient gardée dans leur bouche jusqu'à ce qu'elle fonde. Leur bouche devenait toute rose. Après le brossage, si de petites tâches roses apparaissaient, cela signifiait la présence de bactéries. Les dents n'étaient donc pas bien brossées.

Les cadeaux

Nous avons reçu un gobelet en plastique, une brosse à dents et un petit échantillon de dentifrice.

En conclusion, nous devons nous brosser les dents pendant 3 minutes en faisant des ronds et changer de brosse à dents au moins 4 fois par an.

Zahra et Olivia

 

Sous-catégories